Suivi-évaluation et management de projets

L’importance des ressources financières consacrées à la mise en œuvre des projets et programmes et destinées à l’amélioration des conditions de vie des populations commande que des contrôles soient réguliers afin de permettre aux instances d’orientation et de décision de disposer de bases de décisions fiables. Cela suppose une bonne maîtrise des méthodes de collecte, d’interprétation et d’analyse des informations.

Sous l’influence des partenaires techniques et financiers, les managers de projets sont appelés à revoir leurs façons d’agir. Ils sont confrontés à la nécessité de professionnaliser leurs méthodes d’intervention, non seulement pour que leurs actions aient un impact plus significatif sur le terrain, mais aussi pour mieux communiquer sur elles. Le suivi-évaluation s’inscrit dans cette dynamique.

Le suivi est l’examen quotidien des activités en cours d’exécution. Il est un processus continu par lequel les responsables et le personnel vérifient les différentes parties, étapes et tout le processus. Il fait partie intégrante de l’exécution et de la gestion des projets et programmes.

L’évaluation pour sa part est une activité périodique qui consiste à mener des investigations approfondies sur l’état de la mise en œuvre du projet/programme pour apprécier le niveau de réalisation des résultats et des objectifs. Elle signifie l’analyse des informations recueillies au cours du processus du suivi et leur appréciation au regard des objectifs poursuivis. L’évaluation est l’examen périodique des réalisations. Elle est aussi l’appréciation systématique et objective de la pertinence, de la performance et du succès en cours ou achevé d’un projet/programme/plan. Il s’agit d’un exercice de durée limitée qui fait apparaître les effets/ impacts sur la société, le groupe cible bénéficiaire, l’environnement ou l’économie locale et/ou nationale.

Le suivi-évaluation d’un projet s’appuie notamment sur des indicateurs à renseigner tout au long du projet, à la fois qualitatifs et quantitatifs. En fonction de la complexité du projet, mais aussi de ce que l’on souhaite mesurer, le nombre et la nature de ces indicateurs peuvent être très variables. Ainsi, un dispositif de suivi-évaluation est la combinaison d’indicateurs, d’outils et d’études complémentaires, dans le cadre d’une organisation globale liée au pilotage du projet.

Pourquoi faire du suivi-évaluation ?

Pour améliorer le pilotage et l’efficacité des projets

Un dispositif de suivi-évaluation permet de vérifier si les objectifs d’un projet seront atteints, et de prendre des mesures correctives si nécessaire. Il facilite la prise de décisions multi-acteurs (ex : comité de pilotage) sur des bases objectives.

Pour avoir une compréhension consensuelle du projet

Le suivi-évaluation oblige à se pencher sur ce qu’il y a derrière les mots parfois convenus d’un projet (trop souvent rédigé de façon solitaire et dans la hâte d’une réponse à un appel à projet), et à le concrétiser via les activités du projet. Il amène les parties prenantes du dispositif de suivi-évaluation à parler le même langage, tant sur les objectifs visés par le projet que sur ce à quoi il aboutit réellement. Réussites et échecs sont partagés et analysés de concert.

Pour rendre compte et communiquer

Le suivi-évaluation permet de communiquer auprès des partenaires et de rendre compte de façon objective de l’état d’avancement du projet et des résultats obtenus.

www.ismicouaga.com

 

 

Posted in Actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *